Recuperation des gaz fluorés : un répit pour la planète

La collecte et le traitement des gaz fluorés est à l’ordre du jour. Et c’est récemment qu’un nouveau décret royal a été approuvé par le conseil des ministres. Le décret royal 115/2017 vise à diminuer jusqu'à arriver à éliminer les émissions de gaz fluorés dans l'atmosphère.
Dans ce document la régularisation de la commercialisation et le traitement des gaz fluorés est envisagé, aussi bien que la certification des professionnels qui les utilisent et la mise en place d’exigence pour les installations exerçant des activités sur cette question.
 
Ce décret royal vise à corriger la manipulation professionnelle des équipements contenant des gaz et la réglementation des exigences de contrôle des installations industrielles engagées dans des activités qui émettent des gaz fluorés.

Parmis les activités menées pour le traitement des gaz fluorés nous pouvons trouver  l’installation, la maintenance, dans lequel le contrôle de fuite ou la récupération des fluides frigorigènes fluorés, la manutention des conteneurs de gaz ou de démontage, entre autres.
Ces activités varient selon l'équipement de réfrigération ou de système que nous voulons manipuler ainsi que du niveau de gaz fluorés contenu.
De plus, afin d'éliminer les émissions de gaz, la récupération et la bonne gestion de gaz fluorés est obligatoire. La récupération de ces gaz est effectuée lors de la réparation et le maintien, et également lorsque l’appareil atteint la fin de sa durée de vie.

Quel est le processus de la récupération des gaz fluorés ?

La récupération des gaz fluorés englobe diverses activités:

 

  • Récupération : la collecte et le stockage de gaz fluorés provenant des machines, du matériel et des conteneurs.
  • Recyclage : réutilisation des gaz fluorés après une procédure de lavage .
  • Régénération : traitement des gaz fluorés dans le but de satisfaire les normes de qualité.
  • Destruction : la totalité ou la plupart des gaz fluorés est transformée ou décomposée de façon permanente.